Global Invasive Species Database 100 of the worst Donations home
Standard Search Standard Search Taxonomic Search   Index Search

   Clidemia hirta (arbuste)  English     
Écologie Distribution Gestion Impacts Références
et liens
Contacts


      Leaves of Clidemia hirta - Click for full size   Flowers of Clidemia hirta - Click for full size   General appearance of Clidemia hirta - Click for full size   Leaves and flowers of Clidemia hirta at Marihat in northern Sumatra, Indonesia (Photo: Colin Wilson) - Click for full size   Leaf and flower of Clidemia hirta at Marihat in northern Sumatra, Indonesia (Photo: Colin Wilson) - Click for full size
    Nom taxonomique: Clidemia hirta (L.) D. Don
    Synonymes: Melastoma hirtum L.
    Noms communs: clidemia, clidémie hérissée (French), faux vatouk, Hirten-Schwarzmundgewaechs (German), kaurasiga, kauresinga, Koster's curse (English), kúi, mbona na mbulamakau, ndraunisinga, roinisinga, soap bush (English), tabac-bœuf (French-Reunion (La Réunion)), vuti
    Type d'organisme: arbuste
    Dans ses régions d'introduction, l'arbuste envahissant Clidemia hirta est un problème pour les sous bois de forêt tropicale, où il envahit les trouées forestières, empêchant la régénération des plantes indigènes. La diffusion de Clidemia hirta a été corrélée aux perturbations du sol, particulièrement celles causées par le cochon sauvage, une autre espèce envahissante. Elle a un impact négatif sur les écosystèmes indigènes et dans l'archipel de Hawaii elle est difficile à contrôler. On craint des impacts similaires dans d'autres régions où elle a été introduite, comme dans diverses îles de l'océan Indien (Seychelles), la péninsule malaise et des parties de la Micronésie (Palau).
    Se rencontre dans:
    broussailles/savanes, forêts naturelles, prairies, rudéral/perturbé, zones ripisylves
    Cette espèce figure sur la liste de l’UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde
    Révisé par: Dr. Justin Gerlach, The Nature Protection Trust of Seychelles, Cambridge, UK.
    Compilé par: Dr. Justin Gerlach, The Nature Protection Trust of Seychelles, Cambridge, UK & IUCN/SSC Invasive Species Specialist Group (ISSG)
    Dernière mise à jour: Monday, 24 July 2006


ISSG Landcare Research NBII IUCN University of Auckland